Une économie de don et de réciprocité, par François Plassard (Le Monde diplomatique, septembre 1998)

A l’ère de la mondialisation, politiques et « experts » – avec certes des points de vue différents – se concentrent sur la meilleure combinaison à trouver à tous les niveaux d’organisation entre les logiques du marché et celles de l’Etat nécessaires au bon fonctionnement d’une société dominée par les services. Mais rares sont ceux qui évoquent l’existence d’une troisième logique de cohésion. Compenser les inégalités du marché par les forces de redistribution élargissant le nombre des consommateurs solvables ne semble pas aller de soi, alors parler d’une économie non monétaire, dominée par une logique de don, comme une troisième logique combinatoire aux deux autres… Pis, essayer de comprendre le principe de cohérence d’une économie de don apparaît à certains comme un reniement de l’œuvre civilisatrice des missionnaires de Dieu, relayés par les missionnaires du développement. Une régression aux temps archaïques des « bons sauvages » d’avant l’ère chrétienne !

https://www.monde-diplomatique.fr/mav/41/PLASSARD/55393

Une économie de don et de réciprocité, par François Plassard (Le Monde diplomatique, septembre 1998)

A l’ère de la mondialisation, politiques et « experts » – avec certes des points de vue différents – se concentrent sur la meilleure combinaison à trouver à tous les niveaux d’organisation entre les logiques du marché et celles de l’Etat nécessaires au bon fonctionnement d’une société dominée par les services. Mais rares sont ceux qui évoquent l’existence d’une troisième logique de cohésion. Compenser les inégalités du marché par les forces de redistribution élargissant le nombre des consommateurs solvables ne semble pas aller de soi, alors parler d’une économie non monétaire, dominée par une logique de don, comme une troisième logique combinatoire aux deux autres… Pis, essayer de comprendre le principe de cohérence d’une économie de don apparaît à certains comme un reniement de l’œuvre civilisatrice des missionnaires de Dieu, relayés par les missionnaires du développement. Une régression aux temps archaïques des « bons sauvages » d’avant l’ère chrétienne !

https://www.monde-diplomatique.fr/mav/41/PLASSARD/55393

Grand débat national : déchiffrer des lettres – Libération


Pensé par Emmanuel Macron comme une trouvaille politique pour se sortir de l’épisode des gilets jaunes, le grand débat national s’est révélé d’emblée comme une matière scientifique inespérée. Le 8 février, deux jours après la date limite de dépôt des contributions, le gouvernement répondait à la demande des chercheurs et mettait l’ensemble des textes en données ouvertes («open source»). L’Agence nationale de la recherche a ensuite lancé un appel à manifestation d’intérêt pour les exploiter.

https://www.liberation.fr/france/2019/06/10/grand-debat-national-dechiffrer-des-lettres_1732871