Finalement, ce n’est pas parce que l’enfant mange le marshmallow que sa vie est foutue – NouvelObs

Une nouvelle étude [lire le PDF], relayée par “The Atlantic”, vient éclairer l’expérience de Walter Mischel sous un jour nouveau. Une équipe universitaire (Tyler Watts, Greg Duncan et Hoanan Quen) a reproduit le test et est arrivée à d’autres conclusions.

Pour cette nouvelle expérience, l’équipe a augmenté le nombre d’enfants testés (918) à partir d’un échantillon plus représentatif de la société américaine – celui de Walter Mischel péchait par son homogénéité.

Et elle a trié ces enfants en deux groupes : ceux issus de mères diplômées et ceux issus de mères sans diplôme. Résultats : 68% des enfants dont la mère a un diplôme universitaire ont réussi à patienter sept minutes (et 10% n’ont pas tenu 20 secondes), contre 45% pour les autres enfants (et 23%).

https://www.nouvelobs.com/rue89/nos-vies-intimes/20180605.OBS7730/finalement-ce-n-est-pas-parce-que-l-enfant-mange-le-marshmallow-que-sa-vie-est-foutue.html

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s