Dialoguiste pour robot : l’humain derrière la machine | Meta-media | La révolution de l’information

La naissance d’un métier

Depuis l’arrivée de Siri sur le marché en 2011, l’essor des assistants personnels a offert une place de choix aux littéraires dans les grandes entreprises tech. Des « plumes » prêtent ainsi leurs mots à Siri, Cortana, Alexa, à l’Assistant Google et déterminent la nature de la relation avec l’usager.

Les sciences de l’information et de la communication cherchent à lever un coin du rideau sur ceux qui œuvrent en coulisses à l’élaboration de l’interaction avec les assistants personnels. Tout comme le Cyrano d’Edmond Rostand soufflait à Christian des mots doux pour séduire Roxane, les dialoguistes cherchent les bons mots pour façonner le lien entre l’usager et l’assistant. Le choix des mots a ici d’autant plus d’importance qu’en l’absence d’anthropomorphisme physique de la machine, le lien qui s’établit entre l’assistant et l’usager passe par le langage, écrit comme oral. La question est alors de savoir à quel point ces objets destinés à interagir avec nous doivent « sonner » humain. Quelle place donner à l’humanité, à l’humour, à l’hésitation dans le discours d’une machine ? Comment construire la trame d’interaction qui permettra à l’usager d’échanger avec l’assistant ?

https://www.meta-media.fr/2018/06/06/dialoguiste-pour-robot-lhumain-derriere-la-machine.html

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s