Le Rafale est-il une rente trop confortable pour Dassault Aviation? – La Tribune


le Rafale pèse sur les marges de manoeuvre financières du ministère, qui aimerait dégager des crédits pour des programmes jugés urgents par la nouvelle équipe, notamment les drones et les avions multi-rôles MRTT. Pour l’heure, le Rafale pèse sur les programmes à effet majeur (PEM), autrement dit les grands programmes. Pour l’heure, le ministère a ainsi prévu 1,11 milliard d’euros de crédits de paiements en 2013 pour les 11 Rafale livrés, 1,01 milliard en 2014 et, enfin, 762,4 millions en 2015. A cela, il faut ajouter l’opération de rétrofit des 10 Rafale F1 livrés à la Marine avant 2003 en vue de les mettre au standard F3. Soit un investissement d’environ 113 millions d’euros répartis sur 2013-2015.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20130612trib000769913/le-rafale-est-il-une-rente-trop-confortable-pour-dassault-aviation.html

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s