Digitalisation du service public de la justice – Quelle ouverture pour le code source des plateformes judiciaires | Open Law

Les réflexions qui suivent sont issues de l’intervention réalisée par Benjamin Jean, président d’Open Law, le 13 avril 2018 dans le cadre d’un colloque consacré à la « Digitalisation du service public de la justice ». Plus précisément, le panel présidé par Judith Rochfeld (professeur à l’École de droit de la Sorbonne) portait sur l’automatisation de la justice et comportait notamment la thématique de l’« Ouverture du code source des plateformes judiciaires ». Cet article développe ainsi les raisons pour lesquels la numérisation de la Justice doit nécessairement passer par l’Open Source. En tant que Cofondateur et Président de l’association « Open Law, le droit ouvert » (openlaw.fr) — association réunissant tous les acteurs du monde du droit pour œuvrer ensemble, de manière ouverte et collaborative, à l’innovation numérique dans ce secteur –, c’était l’occasion d’approfondir les bénéfices d’une telle mutualisation dans le domaine de la justice. L’Open Source reste, en effet, la voie royale qui est empruntée dans plupart de nos projets, non pas comme objectif, mais comme moyen pour coconstruire les solutions ouvertes et collaboratives de demain.

http://openlaw.fr/blog/digitalisation-du-service-public-de-la-justice-quelle-ouverture-pour-le-code-source-des

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

w

Connecting to %s