« Le bien-être au travail des enseignants améliore oki l’apprentissage des élèves » : entretien avec la chercheuse Sabine Coste | L’Autonome de solidarité Laïque

Cette réflexion centrée sur l’épanouissement au travail des enseignants a des origines plurielles.

En visant une meilleure efficacité du système éducatif, les politiques éducatives françaises ont considérablement modifié le travail enseignant à travers un élargissement des tâches qui leur sont demandées (cf. BO 2013) : individualisation et accompagnement des apprentissages, évaluation par compétences, projets interdisciplinaires, prise en charge du projet de formation et d’orientation des élèves, relations avec la famille renforcées, et tout cela dans un contexte de concurrence entre les établissements.

Parallèlement, le profil des publics scolaires a changé avec les nouvelles technologies qui ont considérablement modifié le rapport au savoir des élèves. De plus, les résultats d’enquêtes mettant en lumière des processus de souffrance des enseignants notamment en termes d’organisation du travail et d’emprise du travail sur la vie personnelle, tendent à montrer que le travail enseignant ressemble à d’autres métiers de service. D’autres enquêtes centrées sur les risques psycho-sociaux ou le burn-out nous ont incité à prendre le problème à rebours en s’intéressant aux enseignants qui se réalisent, qui sont « heureux dans leur métier » pour comprendre comment se construit cette satisfaction.

https://www.autonome-solidarite.fr/articles/sabine-coste/

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s