Debray: “Mon bilan de faillite ” – L’Express


Le passage en revue de ses espoirs déçus, Régis Debray le mène avec beaucoup de coquetterie, mais sans grande fierté, tout en évitant méticuleusement le catastrophisme des temps. Plus bougon que menaçant, il ne diagnostique pas, à travers son propre bilan de faillite, un prochain fiasco général. Simplement, les temps changent, et c’est ce changement – tout en affectant de s’en laver les mains – qu’il tente tout de même de saisir, d’écrire, et d’appréhender. “Au lieu de faire la roue tel un paon décati fishing for compliments, cisèle-t-il, le grand-père qui te sert de père devrait plutôt arroser ses plants de choux à la fraîche, avant de passer poliment l’arme à gauche, comme tous les honnêtes gens qui éteignent les feux sans prendre les passants à témoin.” Franchement, ça serait gâcher. Et les passants en redemandent.

https://www.lexpress.fr/culture/debray-gouverner-c-est-desormais-gerer-les-emotions-collectives_2004146.html

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s