Scandale Facebook : la régulation, un mal nécessaire pour nous protéger -NouvelObs

Ça avait bien commencé, sous le signe du slogan “Don’t be evil” de Google, que l’on peut traduire par “ne soyez pas malveillants” ou, plus candide encore, “ne soyez pas méchants”… A peine plus de dix ans plus tard, les géants de la technologie sont devenus les symboles de cet “evil”, de ce “mal” qu’ils ne voulaient pas voir.

Facebook, le plus emblématique de tous, est au centre du scandale Cambridge Analytica, l’usage des données personnelles de dizaines, sinon de centaines de millions d’utilisateurs du réseau social, à des fins de ciblage politique et de manipulation électorale. Son fondateur, le toujours juvénile quoique multimilliardaire Mark Zuckerberg, rame à contre-courant avant de comparaître mercredi devant une commission du Congrès américain qui lui fera passer un sale moment.

https://www.nouvelobs.com/chroniques/20180409.OBS4828/scandale-facebook-la-regulation-un-mal-necessaire-pour-nous-proteger.html

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s