« Les enseignements supérieurs français et américain sont les plus éloignés possibles » | ©blog.lemonde.fr

Une mission aux Etats-Unis de nos sénateurs avait rapporté en 2002 que les deux systèmes étaient, je cite, aux « antipodes l’un de l’autre ». Il vrai en effet qu’ils sont les plus éloignés possibles, et que les autres dispositifs nationaux viennent se situer entre eux, en quelque sorte. Cela est lié à de profondes différences historiques, politiques, idéologiques, entre les deux pays, alors que paradoxalement les républiques américaine et française sont comme sœurs. Un peu d’histoire comparée montre que l’enseignement supérieur américain a longtemps résulté d’initiatives privées, à partir de la vingtaine de Collèges coloniaux, et un siècle après par des créations de grandes universités privées, pour lesquelles l’influence germanique fut forte.

L’initiative publique – c’est-à-dire celle des Etats fédérés et non pas du gouvernement fédéral, pour des raisons constitutionnelles – ne fut massive qu’après 1945. Cette simple évocation montre la distance avec le quasi « tout Etat » à la française – Etat unitaire et centralisé – mécanisme à l’œuvre chez nous depuis près de trois siècles.

Source: « Les enseignements supérieurs français et américain sont les plus éloignés possibles » | Il y a une vie après le bac !

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s