Culture à Carhaix. François Morel : du théâtre sur le temps qui passe | ©Ouest France

Quel est le fil conducteur de votre spectacle ?Ce titre vient d’une phrase d’un livre de Michel Audiard, qui s’appelle La Nuit, le jour et toutes les autres nuits. Je suis tombé en arrêt devant cette phrase que j’ai trouvée très belle. C’est une métaphore sur la vie en disant que la fin est le dimanche, et l’enfance serait le lundi. C’est un spectacle sur le temps qui passe, sur le destin, sur l’âge, sur le bonheur, les grands thèmes qui peuvent nous rassembler, autour desquels on peut avoir un rire un peu libérateur et consolateur. Quelques textes sont des chroniques que je faisais au Fou du roi (ancienne émission de France Inter, NDLR), dont je me suis dit qu’elles pouvaient être un moment de théâtre. De temps en temps, je parle en mon nom propre, de temps en temps ce sont des personnages.

Source: Culture à Carhaix. François Morel : du théâtre sur le temps qui passe

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s