Facebook, données personnelles et consentement

sociopublique

Vous avez utilisé le filtre arc-en-ciel proposé par Facebook pour célébrer la légalisation du mariage gay aux États-Unis? Vous avez peut-être participé sans le savoir à une nouvelle étude comportementale menée par Facebook.

Cette adresse dérangeante introduit un article que le magazine Slate consacre à une application permettant aux utilisateurs de Facebook de faire apparaître les couleurs du rainbow flag sur leur photo de profil. L’article est paru en juin dernier, peu après que la firme californienne a offert cette possibilité aux membres de son réseau. Facebook célébrait ainsi la décision de la Cour suprême des États-Unis de faire du mariage homosexuel un droit constitutionnel. Certains internautes ont d’emblée perçu des intentions cachées derrière cette initiative, relançant le débat de la collecte des données et du consentement éclairé sur le web.

Cette focalisation sur le consentement individuel est-elle la bonne façon de poser le problème? Quelles en sont les conséquences? Décryptage.

View original post 1,004 more words

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s