ENSEIGNER LA LANGUE ORALE EN MATERNELLE : Les conditions de la réussite

La classe coopérative d'Aude Corbières

Je vous propose dans ce billet des cartes mentales que j’ai réalisées à la lecture de la troisième partie de l’ouvrage de Philippe Boisseau, Enseigner la langue orale en maternelle, Retz, Collection Comment faire ?, 2005.

L’introduction de cette partie présente les cinq conditions de la réussite de l’enseignement de la langue orale en maternelle :

  • Constituer des petits groupes
  • Multiplier les séances (travailler le thème dans des situations diversifiées)
  • Maitriser la démarche de l’album écho [voir le travail de Véronique Favre sur les albums échos numériques et celui du Lycée français Mlf de Castilla y León.]
  • Bien choisir les albums de littérature
  • Tenir compte de la ZPD [Zone Proximale de Développement] de chaque enfant

CONDITIONS DE LA RÉUSSITE

Cette troisième partie est divisée en trois axes de travail :

  1. La syntaxe
  2. Le vocabulaire
  3. L’articulation

Chapitre 1 : Encourager la construction de la syntaxe

Philippe Boisseau explique d’abord les…

View original post 552 more words

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s