Le Q.I., vraiment un indicateur d’intelligence ? – ©[grazia.fr]

Dès que l’on parle d’ intelligence, on a l’air bête. De plus en plus. Car cette façon de mesurer le Q.I., inventée arbitrairement voilà cent ans par des chercheurs sûrs d’eux, ne tient plus la route. On s’est tous fadé ces problèmes de logique mettant à l’épreuve nos compétences cognitives et parfois en lumière notre incommensurable bêtise au bout de dix séries mal complétées. Verdict : petit, moyen ou gros Q.I.. Bref “con ou pas con” traduit l’enfant, pas si idiot, voyant l’avenir s’assombrir.

Avoir à prouver qu’il est futé à sa façon parmi cette armée d’obtus relèvera de l’exploit. Or, quand on sait que la faculté pour résoudre l’algèbre n’est pas la même pour la géométrie, on comprend que le concept d’intelligence est une approximation.

via Le Q.I., vraiment un indicateur d’intelligence ? – ©[grazia.fr].

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s