Thaïlande, Taïwan : les réseaux Mesh, outil anticensure [lemonde.fr]

Le couvre-feu menace Internet en Thaïlande. L’armée, qui a pris hier le pouvoir après une crise de plusieurs mois, a averti qu’elle bloquerait les contenus circulant sur les réseaux sociaux qui « inciteraient à la violence ». A quelques milliers de kilomètres de Bangkok, dans la baie de San Francisco, l’équipe d’une jeune start-up assiste à des « pics » de téléchargements en Thaïlande de son produit phare : FireChat. Le premier a eu lieu le 16 mai, le second hier, témoigne Micha Benoliel, cofondateur d’Open Garden, qui édite l’application.

A Taïwan déjà, lors des manifestations qui agitent l’île en mars, la start-up observe avec surprise le premier succès de FireChat. Encouragés par des sites spécialisés un brin alarmistes, les manifestants téléchargent massivement cette application…

via Thaïlande, Taïwan : les réseaux Mesh, outil anticensure.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s