Les jeunes français se débrouillent mieux en résolution de problèmes qu’en maths. Mais pourquoi ? [cafepedagogique.net]

Et si nos élèves étaient meilleurs que l’on ne croit ? Mauvais en maths, mais capables de logique et d’initiatives pour démêler les difficultés d’un problème. C’est ce que révèle une enquête PISA inédite sur “les résolutions de problèmes” qui montre que les jeunes Français se situent devant leurs camarades européens et américains. Ce n’est pas le seul paradoxe français. Quand il s’agit de résoudre des problèmes, les élèves des milieux défavorisés se débrouillent mieux que ceux issus des classes supérieures à niveau scolaire égal. Mais comment expliquer ces résultats qui prennent à revers ceux du Pisa classique ? Pour le savoir le Café a interrogé les experts du ministère et ceux de l’OCDE.

C‘est une enquête pas commune, révélée le 1er avril au matin par  l’équipe de Pisa. Elle ne s’attache pas à des compétences classiques en compréhension de lecture ou  en maths mais aux capacités des jeunes de 15 ans à comprendre, agir et régler des problèmes. “L’évaluation des compétences en résolution de problèmes cible les capacités générales de raisonnement des élèves, leur aptitude à réguler les processus de résolution de problèmes et leur volonté d’y parvenir, en les confrontant à des problèmes qui ne requièrent pas de connaissances particulières

via Les jeunes français se débrouillent mieux en résolution de problèmes qu’en maths. Mais pourquoi ? [cafepedagogique.net].

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s