Internet: la longue traîne n’a-t-elle toujours été qu’une utopie? [slate.fr]

On est en 2006, Chris Anderson, alors rédacteur en chef de Wired Magazine, publie La Longue Traîne[1], un ouvrage dans lequel il développe l’idée optimiste selon laquelle la montée en puissance d’Internet allait révolutionner le marché des produits culturels.

La nouvelle forme de distribution via le numérique allait mécaniquement permettre de vendre plus de produits moins demandés et en petites quantités. Pour les livres ou les disques ou les DVD, les plateformes de vente par Internet, en proposant une infinité plus de livres que les libraires et un choix beaucoup plus large aux lecteurs, leur permettrait d’acquérir des livres, disques ou DVD qui ne sont plus en stock ou retirés de la vente dans les magasins.

via Internet: la longue traîne n’a-t-elle toujours été qu’une utopie? | Slate.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s