Ces tâches « à la con » qui vident nos métiers de leur intérêt [rue89.nouvelobs.com]

Il n’est pas si fréquent de voir un article d’universitaire partagé plusieurs dizaines de milliers de fois sur Facebook. C’est arrivé cet été. David Graeber, anthropologue américain couramment qualifié d’anarchiste, s’est penché sur la prolifération de ce qu’il appelle des « bullshit jobs ». En français : des boulots « à la con ».

Graeber assure que « des tas de gens passent leur vie professionnelle à effectuer des tâches qu’ils savent sans réelle utilité ». Il estime que ces emplois n’ont pas d’autre raison d’être que celle de ne pas créer de chômeurs supplémentaires. Et que « les nuisances morales et spirituelles qui accompagnent cette situation sont profondes ».

Cette thèse fait écho, en France, aux travaux de Béatrice Hibou. Directrice de recherche au CNRS, elle a ausculté, dans ses derniers livres, les tâches inutiles qui envahissent le travail. Et selon elle, vous et moi sommes un peu responsables de cette situation.

via Ces tâches « à la con » qui vident nos métiers de leur intérêt – Le nouvel Observateur.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s