L’imprimante solaire 3D fonctionne au sable ! [techniques-ingenieur.fr]

Markus Kayser est un designer industriel allemand. Etudiant du Royal College of Art de Londres, il a inventé la première imprimante solaire fonctionnant avec du sable. Il livre ici son expérience.

« En Août 2010, j’ai mis ma première machine solaire – le Sun-Cutter – dans le désert égyptien dans une valise. Il s’agissait d’une découpe laser semi-automatique de faible technicité à l’énergie solaire, qui utilise la puissance du soleil pour conduire et directement exploiter ses rayons à travers une lentille sphérique de verre à «laser» pour couper des composants 2D en utilisant un système de caméra guidée.

La Sun-Cutter produisait de fines plaques de contreplaqué avec une qualité esthétique curieuse, à la frontière entre le « fait à la machine » et le «fabriqué naturellement ». Cela était dû à la grossièreté de son mécanisme, et à la coupe par faisceau optique dont les variations dépendent largement de l’intensité solaire et donc des fluctuations météorologiques.

via L’imprimante solaire 3D fonctionne au sable ! – Techniques de l’Ingénieur.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s