“ZEP : pourra-t-on faire du neuf avec du vieux ?”, la chronique d’Emmanuel Davidenkoff [letudiant.fr]

La réforme de l\’éducation prioritaire, annoncée la semaine derrière par Vincent Peillon, illustre jusqu\’à l\’absurde l\’impuissance de l\’école à se penser autrement, au moins en ce qui concerne les leviers destinés à “retenir” les enseignants en ZEP. La question du turnover est évidemment névralgique : impossible de construire un projet pédagogique, de suivre les élèves, de les convaincre que l\’école peut les faire réussir, si la moitié du corps enseignant prend la tangente à la première occasion. On se réjouira donc que le gouvernement ait décidé de mieux rémunérer les enseignants, d\’augmenter leur prime, de leur donner du temps pour le travail en équipe…

via “ZEP : pourra-t-on faire du neuf avec du vieux ?”, la chronique d’Emmanuel Davidenkoff [letudiant.fr].

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s