Jean-Louis Clémendot. “J’ai fait le tour du monde sous dialyse” [Paris Match]

Jean-Louis Clémendot  a pu réaliser son rêve en pratiquant lui-même ses soins pendant la traversée en solitaire. Aujourd’hui, il a eu une greffe du rein, et va reprendre la mer.

Les gouttes de sueur perlent sur son front. Le souffle court, Jean-Louis Clémendot, 59 ans, gravit péniblement son mât de 15 mètres. Un démanilleur et une pince multiprise à la main, cet insuffisant rénal sous dialyse péritonéale monte débloquer la grand-voile. Non loin de Darwin, dans le nord-est de l’Australie, où il doit récupérer 400 kilos de poches de dialysat pour deux mois, le marin n’a plus qu’une heure de luminosité avant la tombée de la nuit pour accomplir cette tâche périlleuse et sauver sa peau. Heureusement, la houle s’est calmée. Après une demi-heure d’efforts surhumains, il délivre enfin la voile. « Ce fut ma plus belle victoire sur ce tour du monde en solitaire », raconte-t-il, souriant sous son épaisse barbe blanche.

via Jean-Louis Clémendot. \”J’ai fait le tour du monde sous dialyse\” – Paris Match.

via Jean-Louis Clémendot. “J’ai fait le tour du monde sous dialyse” – Paris Match.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s