GÉNÉRATION Y • La génération du mieux-travailler [Courrier international]

Pour beaucoup, Fifi Brindacier, la gamine indépendante inventée par la Suédoise Astrid Lindgren, est l’héroïne d’enfance par excellence. On en énumère tous les prénoms et on peut relater sans fin ses bêtises. Fifi fait mauvais effet dans un monde hiérarchisé, de policiers et de maîtresses d’école, car elle fait ce qu’elle veut. Et elle veut s’amuser.

On pourrait parfaitement qualifier la génération des trentenaires qui explorent actuellement avec assurance le marché du travail allemand de “génération Fifi”. Car ils aiment que “la vie vire-virevolte” autour d’eux [comme dans la chanson]. C’est comme si Fifi avait grandi et était entrée dans la vie professionnelle : les ­nouveaux actifs veulent s’amuser, progresser rapidement, passer moins de temps au boulot et encore… sauver le monde.

via GÉNÉRATION Y • La génération du mieux-travailler | Courrier international.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s