«Le salarié devient un entrepreneur de sa carrière» – Libération

Peut-on parler d’une érosion, voire d’une disparition des parcours professionnels rectilignes ?

David Mélo : Le terme «disparition» est un peu fort. Il reste des segments du monde de l’emploi (les entreprises publiques ou anciennement publiques par exemple) dans lesquels un certain nombre de catégories de travailleurs accomplissent toute leur carrière. Néanmoins, il est vrai que les carrières sont de plus en plus touchées par des changement d’affectation. Auparavant, elles se présentaient comme des «chemins carrossables», selon l’expression du sociologue américain Richard Sennett, aujourd’hui ce sont plutôt des chemins chaotiques, erratiques, incertains.

via «Le salarié devient un entrepreneur de sa carrière» – Libération.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s