Pourquoi le principe de précaution dérange, Décryptage

Le principe de précaution doit être interprété comme un principe d\’action et non d\’inertie,

En 2004, le président Jacques Chirac adjoignait solennellement à la Constitution française la Charte de l\’environnement. Affirmant le droit de tous à vivre dans un environnement respectueux de la santé, cette charte institutionnalisait le désormais célèbre principe de précaution.

Une initiative aujourd\’hui critiquée de tous côtés : des auteurs de rapports sur la compétitivité française (Jacques Attali, Louis Gallois) aux scientifiques (récemment : Catherine Bréchignac, Guy Vallancien), en passant par les politiques (François Fillon, Eric Woerth et tant d\’autres), tous dénoncent l\’effet paralysant du principe de précaution sur les mentalités et l\’économie françaises.

Rappelons que le risque est inhérent à toute recherche, voire à toute activité humaine.

via Pourquoi le principe de précaution dérange, Décryptage.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s